-

Préjugés inconscients

Inscrivez-vous à notre newsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour rester informé des dernières tendances RH.

Préjugés inconscients

 

Qu'est-ce qu'un préjugé inconscient ?

 

Le préjugé inconscient, parfois appelé préjugé implicite, fait référence aux croyances, attitudes et stéréotypes sous-jacents qui influencent inconsciemment le comportement des personnes envers d'autres groupes d’individus, de façon positive ou négative.

L'accent a été toujours mis sur l'inclusivité et la diversité sur le lieu de travail, mais il reste encore beaucoup d’effort à déployer. Des études ont montré que même si les entreprises essaient d'être inclusives, elles n'incluent toujours pas suffisamment de personnes issues de la diversité.

Nous avons tous des préjugés. Notre culture, notre éducation et le monde qui nous entoure ont beaucoup à voir avec la façon dont nous voyons le monde. En ce qui concerne la diversité et l'inclusivité, nous pouvons être inconsciemment biaisés. Nous pouvons ignorer les personnes différentes de nous ou les juger injustement en raison de leurs différences.

Ces similitudes et différences peuvent être très variées et inclure le sexe, la race, la religion, le niveau d'éducation, l'âge et bien d’autres critères.

 

Les types de préjugés inconscients au travail 

 

Biais d’affinité 

Le biais d'affinité est la tendance inconsciente à favoriser les personnes qui nous ressemblent. Cela peut se manifester à l'embauche, car les gens sont souvent plus enclins à recruter des candidats qui partagent des caractéristiques similaires aux leurs.

Par exemple, un homme peut être plus enclin à engager un autre homme plutôt qu'une femme parce qu'il peut mieux s'identifier à lui.

 

Biais de confirmation 

Autrement dit, favoriser les informations qui confirment nos croyances existantes. Nous filtrons souvent les informations pour appuyer nos opinions préexistantes, au lieu de considérer toutes les données de manière objective.

Cela peut conduire à des prises de décisions fondées sur des informations inexactes et nous faire passer à côté de solutions potentiellement plus favorables.

 

L'effet de halo 

Cet effet consiste à se faire une opinion favorable d'une personne sur la base d'une seule caractéristique.

Cette tendance peut être dangereuse sur le lieu de travail, car elle peut conduire à l'embauche ou à la promotion des personnes sur la base de préjugés personnels plutôt que sur la base de leurs compétences et aptitudes.

 

Préjugés de groupe 

Le préjugé de groupe est la tendance inconsciente à privilégier les membres de notre propre groupe par rapport aux autres. Nous pouvons être enclins à avoir des stéréotypes sur les membres d'autres groupes, ou à leur attribuer des qualités différentes de celles des membres de notre propre groupe.

Cela peut conduire à un traitement injuste et de la discrimination sur le lieu de travail.

 

Le biais d’attribution 

Attribuer les succès et les échecs à des facteurs internes ou personnels, plutôt qu'à des facteurs externes ou situationnels. Nous nous attribuons souvent le mérite de nos réussites et blâmons les autres pour nos échecs, même lorsque la situation est hors de notre contrôle.

Cela peut conduire à des évaluations inexactes de nos capacités et nous faire rater d'éventuelles opportunités.

 

Le biais de genre 

Les préjugés sexistes ont tendance à nous influencer à favoriser un sexe par rapport à un autre.

Cela peut se manifester lors des décisions d'embauche, des promotions ou encore des évaluations de compétences.

 

Comment surmonter les préjugés inconscients au travail ?

 

 Il existe plusieurs façons de surmonter les préjugés inconscients :

 

En améliorant la conscience de soi 

En devenant plus conscient de nos propres préjugés, nous pouvons commencer à faire un travail sur soi-même pour les surmonter.

Pour ce faire, nous devons prêter attention à nos pensées et à nos réactions face à des personnes ou des situations différentes.

 

En tenant compte de plusieurs points de vue

Pour prendre des décisions, il est important de tenir compte de plusieurs points de vue. Cela permettra de s'assurer que touts les critères d'appréciation sont pris en compte de manière objective et équitable.

 

En utilisant des critères objectifs

Lorsque vous prenez des décisions, il est important d'utiliser des critères objectifs. Cela revient à fonder ses décisions sur des faits et des preuves, plutôt que sur des préjugés personnels.

 

Comment éliminer les préjugés inconscients sur le lieu de travail ?

 

Il n'existe pas de réponse unique à cette question. Chaque organisation est différente et devra adapter plus souvent son approche des préjugés inconscients à ses besoins et à sa culture.

Toutefois, voici quelques conseils sur la manière d'éliminer les préjugés inconscients sur le lieu de travail :

 

Dispenser une formation sur les préjugés inconscients 

Cette formation peut aider les employés à prendre conscience de leurs propres préjugés et de la manière dont cela peut affecter leur prise de décision.

 

Promouvoir la diversité et l'intégration

Un lieu de travail diversifié et inclusif est moins susceptible de subir des préjugés inconscients.

Les organisations peuvent promouvoir la diversité et l'inclusion en embauchant une main-d'œuvre diverse, en créant un environnement inclusif et en offrant des formations sur les préjugés inconscients.

 

Encouragez la communication ouverte 

Une communication ouverte peut aider à identifier les préjugés inconscients sur le lieu de travail et à les combattre efficacement. Vos collaborateurs doivent se sentir à l'aise pour discuter de leurs expériences et de leurs observations sans crainte de représailles.

 

Suivre les résultats 

Les organisations doivent suivre les résultats de leurs efforts pour réduire les préjugés inconscients. Cela les aidera à déterminer si leurs initiatives sont efficaces et à apporter les changements nécessaires si elles ne le sont pas.

 

Utiliser la technologie pour faciliter le recrutement 

Les systèmes de suivi des candidats (ATS) peuvent être un outil puissant pour trier les CV et les demandes d'emploi en fonction du mérite plutôt que sur la base de caractéristiques individuelles.

 

Supprimer les éléments susceptibles d'entraîner des préjugés 

Tels que le nom et le sexe - des candidatures. C'est ce qu'on appelle le "tri à l'aveugle". Là encore, les systèmes de suivi des candidats peuvent vous aider.

 

Normaliser les processus 

Afin de rendre les données plus pertinentes pour la prise de décision. Qu'il s'agisse de recrutement, de promotions ou de mesures disciplinaires, en plaçant les données au centre de vos processus décisionnels, les préjugés inconscients seront moins susceptibles d'avoir un impact sur votre entreprise.

 

Les préjugés inconscients peuvent constituer une véritable problématique sur le lieu de travail lorsqu'il s'agit de recruter et de promouvoir des employés ou encore de gérer des conflits ou des problèmes de comportement.

Ils n'entraînent pas seulement un traitement inadéquat de vos ressources humaines, mais peuvent également affecter votre culture d'entreprise et ses performances.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour rester informé des dernières tendances RH.

Autres définitions similaires