Calculer le salaire Brut ⇄ Net au Maroc

Inscrivez-vous à notre newsletter

Calculer le salaire Brut ⇄ Net au Maroc

Calculer le salaire Brut Net au Maroc

 

Salaire brut, salaire net, salaire imposable, salaire brut imposable, passer du salaire brut au salaire net et vice-versa ; voici autant de notions qui peuvent semer la confusion dans l’esprit des employés. Pour vous aider à mieux comprendre, cet article détaille pour vous le processus de calcul qui vous permettra de passer du salaire brut au salaire net. Mais, avant toute chose, il est important de connaitre la différence entre salaire brut imposable, salaire net imposable ainsi que le salaire net.

 

[Sommaire]

 

Qu’est-ce que le salaire brut ?

 

Le salaire brut comprend toutes les différentes parties qui sont impliquées dans le salaire. Le salaire brut comprend donc le salaire de base ainsi que les primes, les avantages en nature, les frais de représentation, les indemnités de déplacement et toutes les cotisations. En d’autres mots, le salaire brut est le salaire global, sans qu’on ait déduit une quelconque partie pour les cotisations sociales ou pour le salarié en personne.

 

Qu’est-ce que le salaire brut imposable ?

 

Pour obtenir le salaire brut imposable, on utilise le salaire brut et on retire tous les éléments qui ne sont pas soumis à l’impôt. Ainsi, on va retirer par exemple les primes de panier, les indemnités de représentation, les indemnités de transport et indemnité de déplacement ainsi que tous les éléments qui permettent au salarié d’effectuer ses activités.

 

Qu’est-ce que le salaire net imposable ?

 

On obtient le salaire net imposable en retirant toutes les parties fiscales du salaire brut imposable. Dans la plupart des cas, les impôts et cotisations à retirer sont l’IR, la CNSS, l’AMO, la mutuelle ou encore la CIMR. Les déductions de ces montants se font à la source sur un taux bien précis et chaque impôt est directement reversé à l’organisme concerné par l’employeur.

Bon à savoir : Lors du calcul du salaire net imposable, il faut déduire les cotisations sociales, les charges familiales ainsi que tous les abattements de frais professionnels.

 

Comment calculer le salaire net et le salaire net imposable (SNI) ?

 

Le calcul du salaire net se fait en suivant la formule ci-dessous :

Salaire net = Salaire brut imposable – déduction fiscale et couverture sociale – l’IR – montant de charge pour la famille.

Une fois que l’on connait le salaire brut imposable, il suffit d’avoir une idée précise de chaque impôt pour pouvoir ensuite déduire les impôts et les cotisations de ce salaire brut imposable. Chaque taux d’impôt devra être appliqué sur le montant du salaire brut correspondant. Après déduction des montants des impôts et des cotisations, on obtient un résultat qui est le salaire net, c’est-à-dire le salaire final que recevra l’employé.

Le calcul du salaire net imposable se fait en suivant cette formule :

SNI = salaire brut imposable – (frais professionnels + cotisations sociales et emprunts).

Une fois le salaire net imposable obtenu, il est plus facile de trouver le salaire que va percevoir le salarié. Toutefois, il est important dans ce contexte de connaitre le montant de l’IR en se fiant au barème officiel qui figure dans le tableau ci-dessous :

 

Barème pour le calcul de l’IR

 

Revenu annuel (dirham) Taux d’imposition Montant à déduire (dhs)
Moins de 30 000 0% -
De 30 001 à 50 000 10% 3000
De 50 001 à 60 000 20% 8000
De 60 001 à 80 000 30% 14000
De 80 001 à 180 000 34% 17000
Au-delà de 180 000 38 % 24 400

 

Ce sont les taux appliqués sur tout le territoire marocain, peu importe le domaine dans lequel l’entreprise exerce. Le calcul de l’IR permet ensuite d’effectuer le calcul du salaire net final (comme indiqué dans la formule ci-dessus).

NB : Pour vous aider dans le calcul du salaire net, il est possible d’utiliser des logiciels préprogrammés ou de faire appel à des cabinets comptables.

 

Quelle différence y a-t-il entre le salaire net et le salaire brut ?

 

Le salarié perçoit un montant chaque mois sur son compte bancaire ou en main propre appelé salaire net. Toutefois, il faut savoir que ce salaire à la base était plus élevé. Il a fallu déduire les impôts ainsi que les cotisations sociales avant d’arriver à un montant qui correspond au salaire qui figure sur le contrat de travail. Le salaire net inclus donc les avantages en espèces ainsi que les primes. Le salaire brut de son côté inclut toutes les parts sociales ainsi que le montant des impôts.

 

Pourquoi faut-il négocier le salaire en net ou en brut lors du recrutement ?

 

Lors d’un recrutement, il est préférable de négocier le salaire en net et non en brut. En effet, si le salaire a été négocié en brut, le salaire net pourra changer en fonction de l’augmentation ou non des taux de cotisations en ce qui concerne la CNSS ou l’IR. En effet, plus le taux augmente, plus le salaire net baisse. En revanche, un salarié qui négocie son salaire sur la base du net se met à l’abri d’un quelconque changement s’il arrive que le taux de l’impôt augmente. En effet, en cas de modification des taux à appliquer au salaire, ce sera à l’employeur d’endosser les changements et de s’assurer que le salarié reçoive en fin de compte le salaire net qu’il aura négocié lors du recrutement.

 

Le salaire doit-il s’afficher en brut ou en net sur le contrat ?

 

En considérant le paragraphe précédent, on peut soutenir qu’il est préférable d’afficher le montant du salaire en net sur le contrat du travail. Toutefois, par mesure de précaution, l’employeur peut également afficher le montant du salaire brut en plus de la présence du net. Toujours est-il qu’en cas de modification du brut ou du net, le salarié doit en être informé. De plus, ce changement doit faire l’objet d’un avenant au contrat de travail qui devra être signé à la fois par l’employeur et par le salarié.

Enfin, il faut préciser que le salarié a le droit d’exiger de son employeur que ce dernier affiche le salaire en net sur le contrat de travail. Il pourra ainsi suivre l’évolution de son contrat en cas de modification et le faire valoir auprès de l’inspection du travail en cas de besoin.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour rester informé des dernières tendances RH.

Rafraîchissez
vos processus RH & IT

Prêts à simplifier vos process RH & IT ?

Réservez une démo