Droit à la déconnexion : ce que dit le code du travail marocain

Inscrivez-vous à notre newsletter

Droit à la déconnexion : ce que dit le code du travail marocain

Droit à la déconnexion : ce que dit le code du travail marocain

 

Quand vient le moment de quitter le lieu du travail, c’est le moment de se dédier à sa famille et à ses projets personnels. Certains salariés arrivent à se déconnecter totalement de leur vie professionnelle. D’autres au contraire n’arrivent pas à passer à autre chose, car les employeurs les talonnent, même pendant les jours de congés. Comment se comporter face à une telle situation ? Un salarié a-t-il le droit de ne pas répondre aux sollicitations de son employeur en dehors des heures de travail ? Que dit le code du travail marocain à ce sujet ?

 

[Sommaire]

 

Qu’est-ce que le droit à la déconnexion ?

 

La déconnexion est le fait de se couper totalement de tout ce qui concerne les projets d’entreprise. C’est le fait pour le salarié de se consacrer à sa famille, à sa vie personnelle sans être dérangé par des interpellations de son employeur ou de sa hiérarchie d’une manière quelconque. Certains employeurs ne permettent pas à leur salarié de se couper totalement du travail, même quand ces derniers sont en week-end ou en vacances.

Ce genre de sollicitation peut avoir des conséquences désagréables sur le salarié. Ainsi pour le protéger de toutes interpellations intempestives, ce dernier peut faire valoir son droit à la déconnexion. Ainsi, il n’est pas obligé de répondre à son employeur en dehors des heures de travail. L’employeur ne peut pas sanctionner son salarié pour insubordination tant que ce dernier ne répond pas à ses sollicitations en dehors des heures de travail. Toutefois, certaines exceptions peuvent obliger le salarié à rester connecté.

 

À quel moment le salarié peut-il faire valoir son droit à la déconnexion ?

 

Un salarié qui se déconnecte de son travail durant ses heures légales de travail va être sanctionné par sa hiérarchie. Plus encore, un tel comportement peut être utilisé pour mettre fin au contrat.

Le droit à la déconnexion peut être utilisé à la fin de la journée de travail, durant les jours de congés du salarié ou encore durant les périodes de congés maladie ou de congé maternité. Les périodes de vacances annuelles sont aussi l’occasion d’utiliser le droit à la déconnexion pour se détacher du travail.

 

À quel moment le droit à la déconnexion n’est pas utilisable ?

 

Même si c’est un droit pour le salarié d’utiliser son droit à la déconnexion, il y a certaines positions ou certains moments qui ne sont pas propices à ce genre d’attitude. Un directeur commercial ou un directeur financier auront du mal à se détacher totalement de l’entreprise à cause des responsabilités qui leur sont confiées. Il y va de même pour tous les postes de responsabilité ou les postes de cadres tels que les dirigeants d’entreprise.

De même, durant les périodes de paies ou les saisons de recrutement intenses, les responsables concernés ou les directeurs de ressources humaines auront du mal à se déconnecter de leur entreprise. Les salariés dans le domaine de la comptabilité ne peuvent pas faire valoir aussi ce droit de déconnexion durant les périodes de bilans comptables. Il vaut mieux attendre un moment où le cabinet (ou l’entreprise) n’est pas très sollicité pour faire valoir son droit à la déconnexion, encore faut-il que l’on occupe un poste qui le permette.

 

Pourquoi est-il important pour le salarié de faire valoir son droit à la déconnexion ?

 

Chaque salarié en entreprise doit savoir reconnaitre les moments où il peut faire prévaloir son droit à la déconnexion. En effet, il est important à un moment que le salarié se détache de son entreprise pour aérer ses pensées et se libérer du stress du travail. Le stress accumulé au travail peut être cause de dépression et de maladie physique. Plus encore, si le salarié ne trouve pas un équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle, cela peut avoir un impact sur son rendement à la longue.

 

Que faire si l’employeur ne respecte pas le droit à la déconnexion du salarié ?

Lorsque l’employeur ne respecte pas le droit à la déconnexion du salarié, ce salarié peut commencer par discuter de cela avec sa hiérarchie. Il est important d’expliquer à l’employeur l’importance de pouvoir se détacher de l’entreprise afin de conserver sa santé et sa motivation. Et, si l’employeur persiste dans son action, le salarié peut chercher un autre poste qui lui permettra d’avoir une meilleure santé physique et émotionnelle.

Il est bien de noter que le code du travail n’a pas d’article précis sur le droit à la déconnexion en entreprise. Toutefois, la loi exige simplement que l’employeur accorde du respect au salarié et lui accorde tous les droits qui lui sont dus. Le code du travail a également défini le temps de travail légal. Ainsi, en dehors de ce cadre légal, aucun employeur n’a le droit de faire intervenir son salarié ou de le sanctionner si ce dernier ne répond pas aux attentes de son poste.

En cas de litiges concernant le droit à la déconnexion, le salarié peut s’adresser à l’inspection du travail.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour rester informé des dernières tendances RH.

Rafraîchissez
vos processus RH & IT

Prêts à simplifier vos process RH & IT ?

Réservez une démo