La formation des salariés au Maroc : ce qu'il faut savoir

Inscrivez-vous à notre newsletter

La formation des salariés au Maroc : ce qu'il faut savoir

La formation des salariés au Maroc

 

L’évolution du salarié ainsi que sa performance en entreprise passe par la formation. Peu importe le type de contrat (CDD ou CDI), le salarié peut bénéficier d’une formation en fonction du poste qu’il occupe ou le poste qu’il aura à occuper. Comment doit se dérouler le plan de formation? Comment le salarié peut-il accéder à la formation? Et comment financer le plan de formation? Cet article vous dit tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

 

[Sommaire]

 

Action de formation en entreprise

 

Pour une meilleure adaptation en milieu professionnel, les salariés sont soumis à des actions de formations diverses. On retrouve des actions d’adaptation et de développement des compétences des salariés. Ce sont des formations qui permettent aux salariés d’être plus performants à leur poste. Ainsi, ils acquièrent de nouvelles compétences qui leur permettent d’évoluer ou de développer leur expertise à leur poste.

On retrouve aussi des actions de formation pour des promotions. Ce sont des formations qui permettent aux salariés d’avoir de nouvelles aptitudes. Ces nouvelles qualifications leur permettent d’atteindre un niveau plus élevé. Il existe aussi des formations données à titre préventif. Ce sont des formations qui permettent aux salariés de ne pas être dépassés par la rapide évolution des techniques et des technologies en entreprise.

En ce qui concerne les actions de formations pour la reconversion, elles permettent aux salariés d’accéder à d’autres types d’emplois. Ces formations leur permettent de ne pas tomber dans le chômage une fois que leur contrat de travail est rompu avec la précédente entreprise. Les salariés peuvent aussi recevoir des formations pour mieux comprendre le fonctionnement de l’économie de l’entreprise. Ce sont des formations qui sont accordées en général dans les grands groupes.

Enfin, des formations peuvent aussi être accordées aux salariés pour les informer sur l’importance de l’actionnariat ou de l’épargne. De même, ils peuvent recevoir une formation et un accompagnement pour des actions de reprise d’entreprise ou d’entrepreneuriat.


Dispensateur de formation au Maroc

 

Pour former les salariés, une entreprise peut faire appel à un prestataire externe. Cela lui permet de ne pas avoir à préparer la formation en interne. Mais, dans certains cas, le prestataire externe ne peut pas toujours répondre au besoin de l’entreprise. Ainsi, l’entreprise peut décider d’organiser la formation en choisissant un formateur interne. Il peut être un salarié qui a plus d’expérience que les autres par exemple.

 

Mode d'accès aux plans de formation au Maroc

 

L'employé peut accéder à la formation entreprise sur obligation de l'employeur. Dans ce cas, c'est l'employeur qui propose des formations en faveur des salariés. En général, les employeurs au Maroc planifient ce genre de formation avec les représentants de personnel. Ce sont de formations qui sont accordées soit à des profils précis ou à tous les salariés, peu importe le poste occupé. Dans ce genre de cas, toute la formation est financée par l'employeur et le nombre de jours de formation est rémunéré comme jour de travail effectif.

L'employé peut aussi accéder à la formation sur demande. S’il arrive que le salarié se trouve incompétent dans un domaine ou s’il a besoin de renforcer ses connaissances linguistiques, il peut faire une demande de formation. Dans ce cas, l’employeur a le droit d’accepter ou de refuser le paiement de la formation. Toujours est-il que l’employé doit avoir l’accord de sa direction avant de démarrer sa formation afin que les jours d’absences soient considérés comme des jours effectifs de travail, et donc rémunérés.

 

Le congé individuel de formation (CIF) : qu’est-ce que c’est ?

 

Comme son nom l’indique, c’est un congé qui est accordé au salarié afin que ce dernier se forme. Il va donc s’absenter de son post et retrouve ses obligations professionnelles une fois que sa formation sera terminée.

 

Obligation de l’employeur à former ses salariés

 

Au Maroc, les employeurs ont le droit de former leurs salariés une fois que le contrat est signé. En effet, la formation fait partie des conditions que l’employeur met à la disposition du salarié pour que ce dernier exerce son métier. Ainsi, après un recrutement, l’employeur a l’obligation de donner à son salarié la formation dont il a besoin pour utiliser les outils de travail.

De même pour garder les équipes au top de leur performance par rapport à la concurrence, l’employeur est tenu de proposer régulièrement des formations à ses salariés. Cela permet aux salariés de mieux faire face à l’évolution des emplois et des technologies de travail. De même, en cas de reclassement d’un salarié, ce dernier doit recevoir une formation lui permettant d’accomplir les nouvelles tâches qui lui sont confiées par son employeur.

Il peut arriver aussi que l’entreprise prévoie des séances de formations dans le contrat de ses salariés. Dans ce cas, l’employeur est obligé de respecter les périodes de formations contractuelles. Il y va de même si la convention collective à laquelle est soumise l’entreprise prévoit aussi des périodes de formation obligatoires.

 

Élaboration de plan de formation au Maroc

 

Pour aider les entreprises à mieux prendre soin de leurs salariés, le gouvernement a mis en place des aides à la conception et à l’élaboration de plan de formation. Certains de ces coûts peuvent être supportés par l’État et l’employeur est accompagné dans la mise en œuvre du plan de formation en élaborant dans le même temps un plan de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

 

Financement du plan de formation au Maroc

 

Pour financer le plan de formation, l’entreprise doit faire appel à sa trésorerie. Le prix des formations dépend du prestataire de la formation ainsi que des conditions dans lesquelles la formation doit se faire. Ainsi, il convient pour chaque entreprise de prévoir dans son budget, une partie qui sera allouée à la formation des salariés.

Toutefois, le gouvernement marocain a aussi mis en place certaines aides financières. Ainsi, l’État exige des contributions financières aux entreprises qui sont reversées à des organismes spécialisés tels que l’OPCA.

L’entreprise peut également signer des contrats spéciaux de formation pour bénéficier d’un remboursement partiel des dépenses de formation. Le taux de remboursement peut parfois atteindre 70%.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour rester informé des dernières tendances RH.

Rafraîchissez
vos processus RH & IT

Prêts à simplifier vos process RH & IT ?

Réservez une démo