La mutuelle santé au Maroc

Inscrivez-vous à notre newsletter

La mutuelle santé au Maroc

La mutuelle santé au Maroc

 

La mutuelle santé a été installée au Maroc depuis les années 1980 pour assurer une solidarité sociale assurance prévoyance. Le système de mutuelles installées au Maroc est basé sur l’entraide des membres avec des cotisations qui sont prévues pour tous les adhérents. Grâce à ces cotisations, les adhérents ont droit à plusieurs services, soit pendant leur vie ou en cas de décès. Comment adhérer à la mutuelle santé? Quelles sont les mutuelles santé principales au Maroc et quels sont les services proposés par les mutuelles santé au Maroc ?

 

[Sommaire]


À quoi sert la mutuelle santé ?

 

La mutuelle santé est une couverture sociale dont bénéficient les adhérents. C’est une manière pour le gouvernement de permettre à tous les résidents sur le territoire de bénéficier d’aides financières pour les soins médicaux ainsi que des interventions médicales de tous genres.

La mutuelle santé permet aussi à l’adhérent de bénéficier de pension en cas d’invalidité. Dans certains cas, certaines mutuelles assurent une prise en charge pour des interventions médicales lourdes telles que les interventions chirurgicales, ou le transfert médical vers un autre pays. Et, certaines mutuelles vont jusqu’à proposer des pensions de retraite ou des pensions aux ayants-droits en cas de décès de l’adhérent.

 

Comment adhérer à une mutuelle santé au Maroc ?

 

L’adhésion à une mutuelle santé peut se faire de manière individuelle ou collective. Un individu peut décider de souscrire à une mutuelle santé à titre personnel. Dans ce cas, il va déposer un dossier de souscription et choisir le montant de ses cotisations mensuelles. Nous rappelons que le montant des cotisations à verser dépend des services dont on veut bénéficier tout au long de l’adhésion à la mutuelle.

Une autre manière de bénéficier de la mutuelle santé est en entreprise. Certaines sociétés offrent à leurs employés l’avantage de souscrire à une mutuelle santé. Les employés sont donc automatiquement adhérents à la mutuelle une fois qu’ils signent le contrat avec l’entreprise qui les emploie. Dans ce cas, les cotisations sont faites mensuellement sous forme de retenue à la source sur le salaire de l’employé. De même, ce dernier bénéficie de différents services de soins durant toute la durée de son contrat avec l’entreprise.

L’adhésion aux différentes mutuelles se fait généralement par dépôt de dossier. Le dossier demandé par les mutuelles doit comporter les pièces justificatives de l’identité du demandeur, son adresse complète, sa date de naissance, son régime de sécurité sociale, son RIB bancaire ainsi qu’un formulaire de santé préalablement rempli. Chaque mutuelle détient un formulaire précis qui permet d’avoir un aperçu du bilan médical du nouvel adhérent.

 

Quelles sont les mutuelles santé principales au Maroc ?

 

Au Maroc, il existe différentes caisses qui proposent des services de mutuelle santé. Pour les salariés et non-salariés qui sont du domaine public, c’est la caisse de sécurité sociale (CNSS) qui assure les services de mutuelles santé. La Caisse marocaines des retraites (CMR) s’occupe de tous les travailleurs du secteur parapublic. On retrouve aussi le régime collectif d’allocation de retraite (RCAR) qui s’occupe des salariés du secteur semi-public qui sont un personnel contractuel ou des non-titulaires de l’État.

Tous les salariés de la Bank Al Maghrib et de l'Office National d'Électricité et de l'Eau Potable (ONEP) peuvent bénéficier des services de l'Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS).

Outre ces mutuelles principales, on a aussi la présence d’autres mutuelles telles que la Mutuelle de Douanes et Impôts indirects (MDII), la Mutuelle Générale du Personnel des Administrations Publiques du Maroc, et la Mutuelle de Prévoyance Sociale des Cheminots, pour ne citer que ceux-ci.

Il existe au Maroc des régimes de retraite complémentaire qui fonctionnent comme des mutuelles à savoir la CIMR, le Régime Complémentaire du RCAR (RCAR-RC) et le régime Attakmili géré par la CMR.

 

Quels sont les services proposés par les mutuelles santé au Maroc ?

 

Les mutuelles au Maroc proposent différents types de services de santé ainsi que des services en ligne. Ainsi, la mutuelle permet de bénéficier d’une prise en charge d’une partie des frais médicaux ou des interventions chirurgicales. Les mutuelles au Maroc ont également des services spéciaux en cas d’invalidité en pourvoyant pour une indemnité.

Certaines mutuelles proposent des pensions de retraite. Le taux des pensions de retraite dépend en général du montant cotisé par l’adhérent durant toutes les années de services.

Les mutuelles prennent aussi en charge les enfants en condition de handicap des adhérents. Ces derniers reçoivent de l’aide en ce qui concerne les soins des enfants ainsi que la prise en charge scolaire.

Pour faciliter l’accès aux soins, les mutuelles santé ont prévu des portails électroniques sur lesquels les souscriptions peuvent se faire ainsi que les demandes de prise en charge. Ces différents portails électroniques ont depuis lors fluidifié tout le système de santé des populations.

 

Comment se fait la prise en charge dans une mutuelle ?

 

Avant toute chose, il faut savoir que la couverture de la mutuelle santé s’étend à la fois à l’adhérent, mais aussi aux personnes qui lui sont proches tels que son conjoint ou ses enfants.

Ainsi, en cas de maladie, le bénéficiaire doit d’abord débourser les frais médicaux et remplir le formulaire disponible. C’est avec le formulaire qu’il pourra éventuellement réclamer un remboursement de frais auprès de sa mutuelle. Il en est de même pour les membres de la famille pour lesquels il doit remplir un formulaire. Après analyse des dossiers, le remboursement des frais médicaux va se faire selon un pourcentage défini à l’avance.

En ce qui concerne les traitements couteux ou qui durent sur une longue période, l’adhérent peut demander une prise en charge en remplissant le formulaire adéquat. Il doit joindre à ce formulaire tous les certificats médicaux qui attestent de son état et qui l’obligent à suivre un traitement de longue durée, ainsi que le coût du traitement. L’adhérent doit ensuite attendre l’accord de la prise en charge de la mutuelle avant d’entamer le traitement.

NB: Dans le cas d’une prise en charge, l’adhérent ne paie qu’une petite partie du montant aux services de santé. Dans certains cas, aucun montant n’est versé et c’est la mutuelle santé qui se charge d’assurer le paiement des frais médicaux.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour rester informé des dernières tendances RH.

Rafraîchissez
vos processus RH & IT

Prêts à simplifier vos process RH & IT ?

Réservez une démo