Prime de circoncision au Maroc

Inscrivez-vous à notre newsletter

Prime de circoncision au Maroc

Prime de circoncision au Maroc

 

Une des primes qui est accordée aux employés au Maroc est la prime de circoncision. C’est un montant social qui est mis à part par les employeurs et qui permet d’aider les familles à faire face aux dépenses liées à la circoncision. Comment se passe la circoncision au Maroc et à quoi sert la prime concrètement ?

 

[Sommaire]

 

Dans quel cadre se fait la circoncision au Maroc ?

 

Au-delà d’être un simple acte hygiénique, la circoncision a depuis toujours existé dans les mœurs et coutumes marocaines. C’est un acte pratiqué sur les jeunes garçons dont l’âge est entre 5 ans et 7 ans. Toutefois, l’âge de la circoncision varie d’une famille à une autre et le moment de la circoncision est une période assez intense pour les parents proches, mais aussi pour les parents éloignés. C’est aussi un moment de convivialité ou la famille accueille des parents et voisins qui sont venus les soutenir dans cette nouvelle phase pour la vie de leur fils.

Ainsi, la circoncision est vécue comme un acte heureux, mais surtout un acte de soutien moral. C’est dans ce cadre que l’aide des employeurs sous forme de prime se trouve la bienvenue.

 

À quoi est destinée la prime de circoncision ?

 

La prime de circoncision est destinée à aider le ménage à faire face aux dépenses liées à l’acte chirurgical ainsi qu’à la réception des membres de la famille. En effet, la circoncision est tout un rituel au Maroc et cet acte chirurgical est parfois onéreux selon les services médicaux vers qui l’on se tourne.

La prime de circoncision est aussi l’occasion pour l’employeur d’exprimer sa sympathie auprès de son salarié. Une manière pour lui de se rapprocher de lui et de l’inciter ainsi à rester le plus longtemps fidèle à son poste au sein de l’entreprise.

 

Que dit le code du travail à propos de la circoncision et de la prime de circoncision ?

 

Le code du travail prévoit deux jours de congés pour le salarié qui a un enfant et qui doit se faire circoncire. Ces deux jours sont accordés peu importe la périodicité du mois et doivent être considérés comme jour effectif de travail.

En ce qui concerne la prime, aucune obligation n’est mentionnée dans le code du travail. L’employeur n’est pas tenu d’accorder une certaine prime à l’occasion de la circoncision. Il peut tout de même disposer d’un budget dans les prévisions de l’entreprise qu’il allouera à des primes pour circoncision, surtout si l’entreprise a plusieurs salariés qui sont potentiellement concernés.

 

Quel est le montant de la prime de circoncision et les cotisations sociales qui s’y appliquent ?

 

Le montant accordé au salarié dans le cas d’une circoncision varie d’une entreprise à une autre. En effet, les grandes entreprises peuvent se permettre d’accorder de gros montants à leurs salariés. Les PME, au contraire vont proposer des montants plus faibles, mais toujours aussi importants. En règle générale, les employeurs proposent au Maroc une prime qui peut varier entre 1000 dhs et 5000 dhs.

Nous rappelons toutefois que les primes de circoncision qui ne dépasse pas 5000 dhs l’année ne sont pas soumises à la cotisation sociale de la CNSS. Toutefois, le plafond de 5000 dhs ne doit pas être dépassé dans les 4 ans qui suivent le premier versement de la prime. Si le montant est au-dessus de 5000 dhs, le surplus est automatiquement soumis à la cotisation sociale.

 

Qui a droit à la prime de circoncision ?

 

Aucune prescription ni aucune restriction n’est faite au niveau du code du travail à propos des personnes qui doivent bénéficier de la prime de circoncision. Toutefois, l’usage est que l’employeur puisse l’accorder à tous les salariés sans distinction.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour rester informé des dernières tendances RH.

Rafraîchissez
vos processus RH & IT

Prêts à simplifier vos process RH & IT ?

Réservez une démo