Assurance santé complémentaire au Maroc : ce qu'il faut savoir

Inscrivez-vous à notre newsletter

Assurance santé complémentaire au Maroc : ce qu'il faut savoir

Assurance santé complémentaire au Maroc

 

Le système d'assurance au Maroc est basé sur 2 volets à savoir l'assurance maladie obligatoire et l'assurance maladie complémentaire. Comme indiqué par les noms, le premier type d'assurance est une obligation pour tous les employeurs. Ces derniers doivent assurer une couverture sociale minimum à leurs employés durant toute la durée des contrats.

L'assurance maladie complémentaire vient prendre en charge toute la partie des frais qui n'est pas supportée par l'assurance maladie obligatoire. Ainsi ce deuxième type d'assurance n'est pas obligatoire pour les employeurs. C'est plutôt une faveur que ces derniers peuvent accorder à leur personnel. Cet article vous fait le point sur le fonctionnement de l'assurance maladie complémentaire au Maroc, en précisant les différents produits d’assurances disponibles au Maroc.

 

[Sommaire]

 

Principe de l'assurance maladie complémentaire

 

L’assurance maladie complémentaire est basée sur un principe de complémentarité et ne va donc pas prendre en charge la totalité des soins médicaux. On fait intervenir l'assurance après que l'on ait bénéficié des services de l'AMO de base. Toutefois, il faut reconnaître que selon l'usage au Maroc, on remarque que les salariés ont tendance en entreprise à demander les services de l'assurance complémentaire en premier avant de se tourner vers la sécurité sociale pour l'assurance maladie obligatoire.

Cette assurance est pour le personnel de tous les secteurs d'activité. Pourvu que les salariés aient des contrats légaux avec l'entreprise. L'assurance maladie complémentaire permet aussi de bénéficier de prise en charge pour les soins médicaux tels que les opérations chirurgicales ou les traitements de longue durée.

Toutefois, nous précisions que tout comme l'assurance obligatoire, l'assurance complémentaire ne couvre pas la totalité des frais médicaux. Le remboursement se fait selon un pourcentage prédéfini à l'avance.

 

Les bonnes raisons d'avoir une assurance maladie complémentaire

 

Un employé qui, en plus de l'AMO, bénéficie d'une couverture complémentaire va obtenir une meilleure couverture sociale. Le bénéficiaire peut se retrouver avec une petite partie du montant des frais à payer grâce à la contrepartie de l’assurance complémentaire. Et, en cas de prise en charge, les frais médicaux peuvent être totalement couverts par l'assurance.

Avec une assurance complémentaire, le bénéficiaire peut assurer une bonne couverture à ses enfants et à son conjoint. En effet, ces derniers peuvent être admis dans des centres de santé spéciaux pour un meilleur traitement.

Se tourner vers l'assurance maladie complémentaire est aussi une manière de personnaliser les interventions de l'assurance à notre égard. En effet, l’adhérent à la possibilité de choisir les prestations qu'il souhaite avoir ainsi que le taux de cotisation possible pour lui selon son budget.

Et, une autre raison simple est que l'assurance complémentaire permet de réduire au maximum les frais liés aux soins médicaux, que ce soit en termes de maternité, d'hospitalisation ou de maladie.

 

L’utilité de l'assurance maladie complémentaire au Maroc

 

En plus du système de l'assurance maladie de base, les autorités marocaines ont trouvé bon de mettre en place un système complémentaire afin de faire bénéficier un maximum de personnes d'une bonne couverture sociale.

Ce système a été également mis en place pour désenclaver l'assurance obligatoire et permettre ainsi à une partie de la population d'avoir des services qu'ils n'auraient pas eu avec l'AMO de base. De même, l'assurance complémentaire propose également des prestations sociales en plus des prestations d'assurance santé.

 

Différents services proposés par l'assurance complémentaire au Maroc

 

Les structures qui proposent des services d'assurance complémentaire au Maroc vont jusqu'à accorder des prises en charge et un remboursement des frais liés aux soins médicaux.

Certaines assurances proposent aussi une couverture en cas d'invalidité et de congé maternité ainsi qu'une pension de retraite. On retrouve également des prestations de transfert en cas d'hospitalisation à l'étranger.

 

Différentes assurances complémentaires au Maroc

 

Pour vous aider à mieux comprendre, nous vous avons listé les assurances complémentaires qui exercent déjà sur le territoire.

Assurance santé complémentaire Wafa Assurance: on retrouve les prestations sous le nom de la mutuelle Santé Plus. Les adhérents bénéficient d'une couverture pour les dépenses d’hospitalisation, au Maroc ou à l’étranger. La mutuelle propose également des services ambulatoires, des interventions chirurgicales ainsi que des prestations pour les cas de maternité. La mutuelle couvre également les frais de rapatriement sanitaire ainsi que toutes les consultations médicales, les analyses, scanner, etc.

Assurance d’Allianz Maroc: Cette mutuelle permet de bénéficier de remboursements sans garanties préalables. 5 formules sont proposées et les prestations assurées concernent l'hospitalisation, les implants dentaires, l'assurance véhicule, l’assurance décès et invalidité, l'assurance en cas d’accident de travail.

Assur’Santé de SAHAM Assurance: de même que les premières mutuelles précitées, celle de Saham prend en charge les frais pharmaceutiques, les frais d’hospitalisations, les consultations médicales ainsi que les soins optiques et dentaires. La mutuelle intervient aussi pour le transport sanitaire à l'étranger ainsi que la prise en charge de l'accompagnateur.

La CIMR : C'est une caisse qui soutient essentiellement le régime de retraite des salariés. Durant toute la vie du salarié, il devra verser des cotisations s'il souscrit à la caisse. Ainsi, au moment du départ à la retraite, il percevra une pension en fonction du nombre d'années de cotisation et du montant de sa cotisation. Nous rappelons que la souscription à la caisse est facultative même si certains employeurs le proposent directement à leurs salariés. Cette caisse permet également de bénéficier d'avantages fiscaux sur les pensions qui sont accordées aux retraités.

Le Régime complémentaire du RCAR (RCAR-RC) : ce régime agit comme une institution de prévoyance sociale qui est gérée par la CDG. Étant doté de l’autonomie financière et de la personnalité morale, le RCAR propose des allocations familiales, une pension de retraite ainsi qu'une pension d’invalidité ou de décès aux ayants droit.

Le régime Attakmili: Ce régime intervient comme une branche de la CMR. Il est destiné aux régimes civils ainsi qu’au régime militaire. Les adhérents peuvent épargner sur des années pour percevoir par la suite une pension de retraite complémentaire à celle de la pension obligatoire. Toutefois, pour bénéficier de ce régime, les adhérents doivent appartenir aux régimes de base gérés par la CMR.

Ce programme a été mis en place pour soutenir les adhérents et pour les aider à prévoir un capital pour leurs ascendants ou descendants en cas de décès.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour rester informé des dernières tendances RH.

Rafraîchissez
vos processus RH & IT

Prêts à simplifier vos process RH & IT ?

Réservez une démo